Institut Gustave Courbet

Association des amis de Courbet et du Musée

Gustave Courbet, de la source à l’océan, le catalogue de l’exposition

Page de couverture du catalogue d'exposition

Dans le cadre de l'exposition "Gustave Courbet, de la source à l'océan" présentée jusqu'au 31 décembre 2022 au Musée de la Villa Montebello de Trouville-sur-mer, un catalogue de 144 pages est édité aux Editions des Cahiers du temps.

Il reproduit les 50 œuvres présentées avec des notices détaillées. Préfacé par Mme Sylvie de Gaetano, Maire de Trouville et M. Hervé Novelli, Président de l'Institut Courbet, il contient les essais de Karl Laurent, Directeur du musée de la Villa Montebello et Carine Joly, Conservateur de l'Institut Courbet, tous deux commissaires de l'exposition ainsi que des textes de spécialistes de l'œuvre de Courbet.

Une section du catalogue évoque la vie à Trouville en 1865 au moment du séjour de Courbet dans cette ville. L'Oeuvre du dessinateur Louis Moullin présent dans les collections de l'Institut Courbet et celles du musée de Trouville est également valorisé. Vous ferez également la connaissance du montreur de marionnettes Louis Lemercier de Neuville qui rencontre Gustave Courbet à Trouville-sur-mer et qui écrira des pièces mettant en scène le maître du réalisme dans son théatre de Puppazzi.

Le catalogue est en vente au Musée de la Villa Montebello, à l'office de tourisme de Trouville, à l'Institut Courbet ainsi qu'à la librairie du Musée Courbet. (24 €)

Rendez-vous à Trouville-sur-mer

Après une semaine d’accrochage dans les belles salles du Musée de la Villa Montebello à Trouville-sur-mer, l’exposition « Gustave Courbet, de la source à l’océan » est maintenant ouverte au public après un week-end de vernissage particulièrement festif.

de gauche à droite : Mme Sylvie de Gaetano, Maire de Trouville-sur-mer,
M. Hervé Morin, Président du Conseil régional de Normandie et
M. Hervé Novelli, Président de l'Institut Courbet
Découpe du ruban en présence, de gauche à droite, de M. Jean-Pierre Deval, Conseiller municipal en charge du Musée de la Villa Montebello, M. Hervé Morin, Président du Conseil régional de Normandie, M. Tristan Duval, Maire de Cabourg, Mme Sylvie de Gaetano, Maire de Trouville, M. Hervé Novelli, Président de l'Institut Courbet, Mme Carine Joly, Conservateur de l'Institut Courbet, commissaire de l'exposition, M. Christophe Blanchet, député du Calvados, M.Jacques Belin, Président de "Peindre en Normandie" , Mme Sonia de la Provôté, Sénatrice du Calvados, Karl Laurent, Directeur du Musée de la Villa Montebello, Claude Lelouch.
merci à Jean-Marc Sylvestre.

Une cinquantaine d’œuvres sont présentées dont 25 peintures de Gustave Courbet provenant essentiellement des collections de l’Institut Courbet mais aussi de musées normands.

Axée sur la thématique de l’eau, de la source à l’océan, le parcours est une promenade dans les paysages aimés et fréquentés par Gustave Courbet, des origines La source de la loue à l’océan, un trait d’union entre la Franche-Comté natale de l’artiste et la Normandie.

Robert Fernier écrivait le 23 juillet 1947 à la suite du Circuit Courbet qu’il avait organisé entre la France et la Suisse, d’Ornans à La Tour-de-Peilz :

« Vous avez respiré l’air que Courbet respirait, vous avez attaché vos yeux aux mêmes accidents de terrain, à la même lumière. (…) N’est-ce pas que l’on comprend mieux, que l’on aime mieux Courbet, quand on le situe dans cette nature jurassienne qu’il affectionnait ? »

Il est indéniable que l’on comprend mieux Courbet en connaissant son pays natal mais aussi que l’on comprend mieux ses marines en découvrant la Normandie et ses ciels si particuliers et changeants. Ses séjours normands ceux à Trouville-sur-mer en 1865 et 1866 sont une parenthèse enchantée et « éblouissante » dans la vie de l’artiste, bien loin de la lumière franc-comtoise.

A voir absolument pour "mieux comprendre" et "aimer mieux" Gustave Courbet. Rendez-vous à Trouville-sur-mer.

A lire, un article :

De la source à l'océan : une exposition à Trouville-sur-Mer pour plonger dans les paysages de Gustave Courbet | Le Pays d'Auge (actu.fr)

Gustave Courbet, de la source à l’océan à la Villa Montebello de Trouville-sur-mer

A ne pas manquer, l'exposition "Gustave Courbet, de la source à l'océan" qui sera présentée au Musée de la Villa Montebello de Trouville-sur-mer, du 2 juillet 2022 au 31 décembre 2022, partenariat entre l'Institut Gustave Courbet et la Ville de Trouville-sur-mer.

L'eau a toujours été un élément essentiel dans la vie et l’Oeuvre de Gustave Courbet. L’artiste naît au bord de la Loue, la rivière qui traverse sa ville natale d’Ornans. Son « pays » fourmille de sources, cascades, lacs, rivières et ruisseaux.


Son premier séjour en Normandie, au Havre en 1841, en compagnie de son ami Urbain Cuenot, est une véritable révélation, il découvre la mer « la mer sans horizon, que c’est drôle pour un habitant du vallon » puis c’est la découverte de la Méditerranée à Montpellier, les bords de la Charente en Saintonge et les rives du lac Léman au moment de son exil en Suisse.


L’élément eau est tout aussi essentiel pour la ville de Trouville-sur-Mer, station balnéaire réputée. Le Musée Villa Montebello, au bord de la mer, avec ses larges ouvertures sur le paysage, sa belle luminosité est l’écrin idéal.

A Trouville, Gustave Courbet y séjourne pendant l’été 1865, réside au Casino de la ville qui met à sa disposition un logement et peint toutes les plus belles femmes de la bonne société de l’époque. Il y rencontre le peintre Louis Moullin venu dessiner les plages normandes ; cette rencontre est immortalisée par un dessin détenu dans les collections de l’Institut Courbet.

Également, il fait la connaissance de Louis Lemercier de Neuville,
un marionnettiste et caricaturiste qui évoque sa rencontre et ses souvenirs avec Courbet dans ses « Souvenirs, d’un montreur de marionnettes ».

Gustave Courbet peignant à Trouville-sur-mer pendant l'été 1865 par Louis Lemercier de Neuville, collection de la Bibliothèque nationale de France


A partir d’une vingtaine d’œuvres de l’artiste, provenant essentiellement des collections de l’Institut Courbet mais aussi des collections des musée normands tels que le Musée des Beaux-arts de Caen, le Musée d’art et d’histoire de Granville, le Musée Eugène Boudin de Honfleur ou la collection Peindre en Normandie, d’une quinzaine de gravures d’interprétation de son œuvre, des documents d’archives et photographiques, l’exposition ambitionne de présenter l’élément eau sous les formes les plus diverses, sources, cascades, rivières, lacs, paysages de mer… de la source à l’océan comme un parcours, d’est en ouest, de la Franche-Comté natale de l’artiste à la Normandie.

Une séquence de l’exposition complétera la thématique en évoquant Trouville en 1865 avec des œuvres, documents, archives, issus de la collection du Musée Villa Montebello. Le séjour de Courbet à Trouville et plus largement en Normandie fera également partie des sujets présentés.

L’été approche..

Cher(e) Ami(e),

L'été approche, nous avons le plaisir de vous rappeler deux événements importants  :

  • Au Musée Gustave Courbet à Ornans, l’exposition estivale "Ceux de la terre, la figure du paysan, de Courbet à Van Gogh"

avec  un important apport des peintres pastoraux, Millet, Van Gogh, ……. qui débutera le 27 juin 2022 et s'achèvera le 10 octobre 2022. (entrée gratuite pour les adhérents de l'Institut Courbet)

Expositions temporaires - Musée Courbet (musee-courbet.fr)

  • L’Institut Gustave Courbet, en partenariat avec Mairie de Trouville, présentera une exposition intitulée « Gustave Courbet, de la source à l’océan » au Musée-Villa Montebello de Trouville-sur-Mer du 2 juillet au 31 décembre 2022.

Gustave Courbet, « Jeux d’eau, de la source à l’océan » - Office de Tourisme de Trouville-sur-Mer (trouvillesurmer.org)

Nous vous souhaitons donc une bonne saison estivale remplie d’émotions.

Cependant, nous nous permettons d’attirer votre attention quant au règlement de votre cotisation (si cela n’est déjà fait) car votre soutien nous est nécessaire.

Cordialement à vous tous.

Courbet, l’atelier sans fin

Un colloque "Courbet, l'atelier sans fin" consacré aux ateliers d'artistes se tiendra à Ornans les 11 et 12 mars dans l'atelier de Courbet récemment restauré par le Département du Doubs.

Colloque international organisé par le Musée et Pôle Courbet en partenariat avec l’Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA)
Labellisé Ethnopôle

Acquis en 2007 par le Département du Doubs, le dernier atelier de Courbet a conservé les espaces au sein desquels le peintre a produit quelques-unes de ses dernières œuvres majeures.

Par ce lieu installé au cœur de la vallée de la Loue, l’artiste souhaitait créer les conditions idéales de création dans un environnement façonné qu’il voulait « entourer d’une haie vive […] et d’échalas longs reliés de fil de fer » et où il désirait « planter des bouquets d’arbres, toutes essences pour [s]a peinture » (lettre à Juliette Courbet, 9 février 1859). Le site préfigure dans son ambition la maison-atelier de Giverny de Claude Monet.

L’objectif de ce colloque est double : il permettra d’une part de poser la question précise du rapport de Courbet à son ultime espace de travail, et d’interroger à nouveau, à la lumière de recherches récentes, la place cardinale qu’occupe la notion d’atelier dans sa trajectoire d’artiste. De l’autre, le cas de Courbet servira à étendre l’objet des échanges vers la question plus vaste de l’atelier d’artiste du XIXème siècle au temps présent.

Le programme :

Gustave Courbet, l’atelier sans fin - Musée Courbet (musee-courbet.fr)

Il sera clôturé à 17h le samedi 12 mars par une performance théâtrale d'après l'œuvre de Gustave Courbet, Le Sommeil : «In situ un temps suspendu :
Le Sommeil» proposé par la Compagnie Teraluna :

Recherche & Exploration - Compagnie Teraluna