Courbet, l’atelier sans fin

Un colloque "Courbet, l'atelier sans fin" consacré aux ateliers d'artistes se tiendra à Ornans les 11 et 12 mars dans l'atelier de Courbet récemment restauré par le Département du Doubs.

Colloque international organisé par le Musée et Pôle Courbet en partenariat avec l’Institut National de l’Histoire de l’Art (INHA)
Labellisé Ethnopôle

Acquis en 2007 par le Département du Doubs, le dernier atelier de Courbet a conservé les espaces au sein desquels le peintre a produit quelques-unes de ses dernières œuvres majeures.

Par ce lieu installé au cœur de la vallée de la Loue, l’artiste souhaitait créer les conditions idéales de création dans un environnement façonné qu’il voulait « entourer d’une haie vive […] et d’échalas longs reliés de fil de fer » et où il désirait « planter des bouquets d’arbres, toutes essences pour [s]a peinture » (lettre à Juliette Courbet, 9 février 1859). Le site préfigure dans son ambition la maison-atelier de Giverny de Claude Monet.

L’objectif de ce colloque est double : il permettra d’une part de poser la question précise du rapport de Courbet à son ultime espace de travail, et d’interroger à nouveau, à la lumière de recherches récentes, la place cardinale qu’occupe la notion d’atelier dans sa trajectoire d’artiste. De l’autre, le cas de Courbet servira à étendre l’objet des échanges vers la question plus vaste de l’atelier d’artiste du XIXème siècle au temps présent.

Le programme :

Gustave Courbet, l’atelier sans fin - Musée Courbet (musee-courbet.fr)

Il sera clôturé à 17h le samedi 12 mars par une performance théâtrale d'après l'œuvre de Gustave Courbet, Le Sommeil : «In situ un temps suspendu :
Le Sommeil» proposé par la Compagnie Teraluna :

Recherche & Exploration - Compagnie Teraluna