Institut Gustave Courbet

Association des amis de Courbet et du Musée

Gustave Courbet, Chronique d’une réhabilitation, volume 1, Le retour au pays : de La Tour-de-Peilz à Ornans

Gustave Courbet, Chronique d’une réhabilitation, volume 1, Le retour au pays : de La Tour-de-Peilz à Ornans

Résumé

Volume 1 de la collection “Gustave Courbet, Chronique d’une réhabilitation” consacré au retour de Courbet au pays, sous la direction de Carine Joly, Conservateur de l’Institut Courbet

Le peintre Gustave Courbet, maître de l’art réaliste décède en exil en Suisse à La Tour‑de‑Peilz le 31 décembre 1877. Sa dépouille ne reviendra à Ornans, sa ville natale, qu’en 1919 dans un quasi-anonymat. Certains de ses tableaux trop « crus » et son anticléricalisme, sa participation aux événements de la Commune et sa responsabilité prétendue dans la chute de la colonne Vendôme sont encore présents dans les esprits : Gustave Courbet est rangé au purgatoire des artistes.
À Ornans cependant, des initiatives sont prises pour revaloriser son œuvre, mais il faudra attendre 1971 pour qu’un musée lui soit dédié dans sa ville natale, une étape décisive dans la réhabilitation du peintre, franchie grâce aux actions menées par l’Association des Amis de Courbet – devenue aujourd’hui l’Institut Gustave Courbet.
Ce « retour de Courbet au pays : de La Tour-de-Peilz à Ornans », nous avons souhaité l’éclairer par de nombreux documents inédits dans ce premier volume de la collection « Gustave Courbet, chronique d’une réhabilitation ».
D’autres volumes suivront et permettront d’élargir le propos dans le temps et dans l’espace pour reconsidérer l’œuvre de l’artiste et son accueil, tant en France qu’à l’étranger.

Préface
Hervé Novelli

Édito
Carine Joly

Avant-Propos
Petra ten-Doesschate Chu

CHAPITRE 1
De Bon Port à Ornans : le retour au pays (1877-1919)
Gustave Courbet, le retour au pays (1877-1919)
Carine Joly

Courbet à Bon Port, La Tour-de-Peilz, Suisse (1875-1877)
Sophie Cramatte

La Tour-de-Peilz au début du XXe siècle

Ornans au début du XXe siècle

Le Pêcheur de chavots, les vicissitudes d’une sculpture de Gustave Courbet
Julie Delmas

Une plaque pour Courbet
Philippe Pillot

Histoires de plaques commémoratives
Carine Joly

Edith Valerio en reportage chez Courbet
Chantal Humbert

CHAPITRE 2
Pour un musée Courbet à Ornans
Du musée de Juliette au musée dans la maison natale de l’artiste
Carine Joly

La maison natale de Gustave Courbet à Ornans
Carine Joly

Charles Léger (1880-1948)
Chantal Humbert

George Besson (1882-1971)
Chantal Duverget

Robert Fernier (1895-1977)
Sébastien Fernier

Marcel Zahar (1898-1989)
Chantal Humbert

Abel Grandfils (1901-1986)
Chantal Humbert

Suzanne Peuteuil (1903-1993)
Carine Joly

Gaston Delestre (1913-1969)
Carine Joly

Les auteurs ayant participé à l'ouvrages

  • Hervé Novelli
    • Préface
  • Carine Joly
    • Edito
    • Gustave Courbet, le retour au pays (1877-1919)
    • Histoire de plaques commémoratives
    • Du musée de Juliette au musée dans la maison natale de l'artiste
    • La maison natale de Courbet à Ornans
    • Suzanne Peuteuil (1903-1993)
    • Gaston Delestre (1913-1969)
  • Petra Ten Doesschate Chu
    • Avant-Propos
  • Sophie Cramatte
    • Courbet à Bon-Port, La Tour-de-Peilz, Suisse (1875-1877)
  • Julie Delmas
    • Le pêcheur de chavots, les vicissitudes d'une sculpture de Gustave Courbet
  • Philippe Pillot
    • Une plaque pour Courbet
  • Chantal Humbert
    • Edith Valerio en reportage chez Courbet
    • Charles Léger (1880-1948)
    • Marcel Zahar (1898-1989)
    • Abel Grandfils (1901-1986)

Previous

Ceux de la terre, La figure du paysan de Courbet à Van Gogh